Contes philo-sophrologiques

[Sophro-conte] - La règle du numéro 6
Contes philo-sophrologiques · 21. août 2022
Deux ministres sont assis dans une pièce et discutent d’affaires d’État. Soudain, un homme entre en trombe et, la voix étranglée par la rage, se met à tempêter en abattant son poing sur le bureau. Le Premier ministre l’admoneste ainsi : – Peter, je vous prie de vous rappeler la règle numéro 6, ce qui a pour effet de calmer Peter instantanément, qui se retire en s’excusant. Les politiciens reprennent leur conversation, mais ils sont de nouveau interrompus vingt minutes plus...

[Sophro-conte] - Deux homme à l'hôpital
Contes philo-sophrologiques · 17. juillet 2022
Deux hommes, tous les deux gravement malades, occupaient la même chambre d’hôpital. L’un d’eux devait s’asseoir dans son lit pendant une heure chaque après-midi afin d’évacuer les sécrétions de ses poumons. Son lit était à côté de la seule fenêtre de la chambre. L’autre devait passer ses journées couché sur le dos. Les deux compagnons d’infortune se parlaient pendant des heures. Ils parlaient de leurs épouses et familles, décrivaient leur maison, leur travail, leur...

[Sophro-conte] - Le vieillard
Contes philo-sophrologiques · 19. juin 2022
Il était une fois un vieil homme, assis à la porte d’une ville. Un jeune homme s'approche de lui : « Je ne suis pas d’ici, je viens de loin ; dis-moi, vieil homme, comment sont les gens qui vivent dans cette ville ? » Au lieu de lui répondre, le vieillard lui renvoie la question : « Et dans la ville d'où tu viens, comment les gens étaient-ils donc ? » Le jeune homme aussitôt, plein de hargne : « Égoïstes et méchants, au point qu’il m’était impossible de les supporter plus...

[Sophro-conte] - Les 2 cailloux
Contes philo-sophrologiques · 19. mai 2022
Il y avait une fois dans un village, un fermier sans le sou qui devait rembourser une importante somme d'argent à un vieil homme très laid. Comme le fermier avait une fort jolie fille qui plaisait beaucoup au vieux prêteur, ce dernier proposa un marché. Il dit qu'il effacerait la dette du fermier s'il pouvait se marier avec sa fille. Le fermier et sa fille furent tous deux horrifiés par cette proposition. Alors le vieux prêteur malhonnête suggéra que le hasard détermine l'issue de la...

[Sophro-conte] - La peur du regard des autres
Contes philo-sophrologiques · 14. novembre 2021
Le fils de Nasreddine avait treize ans. Il ne se croyait pas beau. Il était même tellement complexé qu’il refusait de sortir de la maison. « Les gens vont se moquer de moi », disait-il sans arrêt. Son père lui répétait toujours qu’il ne fallait pas écouter ce que disent les gens parce qu’ils critiquent souvent à tort et à travers, mais le fils ne voulait rien entendre. Nasreddine dit alors à son fils : «Demain, tu viendras avec moi au marché.» Fort tôt le matin, ils...

[Sophro-conte] - Le linge propre
Contes philo-sophrologiques · 01. novembre 2021
Un jeune couple emménage dans un nouveau quartier. Le lendemain matin, alors qu'ils prennent leur petit-déjeuner devant la fenêtre, la jeune-femme voit sa voisine suspendre son linge à l'extérieur. "Ce linge n'est pas très propre dit-elle ; elle ne sait pas le laver correctement. Elle a peut-être besoin d'une meilleure lessive." Son mari regardait silencieux. Chaque fois que sa voisine suspendait son linge à sécher, la jeune-femme faisait le même commentaire. Un mois plus-tard, la...

[Sophro-conte] - Chance ou malchance : qui peut le savoir ? (conte taoïste)
Contes philo-sophrologiques · 28. octobre 2021
Il y avait dans un village un homme pauvre qui avait un magnifique cheval. Le cheval était si beau que les seigneurs du château voulaient le lui acheter mais l’homme refusait sans relâche : « Pour moi, ce cheval n’est pas un animal, c’est un ami. Comment voulez-vous vendre un ami ? » Un matin, il se rendit à l’écurie et le cheval avait disparu. Tous les villageois lui dirent : « On te l’avait bien dit ! Tu aurais mieux fait de le vendre. Maintenant, on te l’a volé …...

[Sophro-Conte] - Le chevalier à l'armure rouillée
Contes philo-sophrologiques · 05. septembre 2021
Un chevalier en armure s’en revenait de croisade. Alors qu’il traversait le bois, il fit la rencontre de Merlin l’Enchanteur. Celui-ci, voyant le chevalier affaibli, lui proposa de se reposer un peu au pied d’un arbre. Merlin tendit au chevalier une coupe d’argent contenant un liquide d’une étrange couleur et lui intima de boire. Le chevalier, d’abord méfiant, accepta la coupe tant il était assoiffé. Merlin lui tendit un roseau pour en faire une paille afin de faire passer le...

[Sophro-Conte] - La métaphore du point noir
Contes philo-sophrologiques · 15. août 2021
Un jour, un professeur entra dans une classe et demanda à ses élèves de se préparer à une interrogation surprise. Les élèves, étonnés, attendaient que le contrôle commence. Le professeur distribua les feuilles d'interrogation face vers le bas, comme d'habitude. Lorsqu'il les eut toutes distribuées, il demanda aux élèves de retourner leur feuille. A la surprise générale, il n'y avait aucune question. Juste un point noir au centre de la feuille. En voyant l'expression des visages...

[Sophro-conte] - le pouvoir des mots
Contes philo-sophrologiques · 08. juillet 2021
Il était une fois une petite fille qui ne trouvait jamais les mots pour dire ce qu’elle ressentait. Chaque fois qu’elle tentait de s’exprimer, de traduire ce qui se passait à l’intérieur d’elle, elle éprouvait comme une sorte de vide. Les mots semblaient courir plus vite que sa pensée. Ils avaient l’air de se bousculer dans sa bouche mais n’arrivaient pas à se mettre ensemble pour faire une phrase. Dans ces moments-là, elle devenait agressive, violente, presque méchante....

RESILIENCE

Sophrologie dynamique - Hypnose

E.F.T. - Fleurs de Bach

 

📍  rue d'Ormont 10,  7540 Kain (Tournai)

 

PRENDRE RENDEZ-VOUS

Tél: + 32 (0)475.28.44.68